Non classé

Dilemme entre consommation de masse et minimalisme

En ce jour de Black Friday, c’est difficile de ne pas être tentée de faire les boutiques. Cette année la communication autour de cet évènement est assez forte. On entend parler de ce jour depuis le début de semaine. Pour vous dire, aujourd’hui j’ai reçu 50 mails et 9 SMS. Tout cela sans compter les emailings reçus depuis lundi. Et vu que je ne suis pas hyper forte pour résister à la tentation, je vais faire les boutiques ce soir :). C’est le jour parfait pour parler du sujet de la consommation de masse. De plus en plus, les marques nous proposent nombreuses collections au cours de la même saison. Face à cela, un mouvement commence à émerger. Il s’agit du minimalisme.

Consommer toujours plus

Aujourd’hui, les collections de vêtement sortent quasiment toutes les semaines. C’est la course aux modes ultra passagères. Les modes se démodent aussitôt. Et avec toutes ces tendances, nous avons l’impression d’avoir constamment besoin d’acheter de nouveaux produits. Cela nous pousse à l’achat. Surtout que ces mini collections sont présentent le plus souvent chez les grosses enseignes du type H&M, ZARA, etc. Et bien évidemment, les articles ne sont pas vendus très chers. On se doute bien comment ces vêtements ont été produits, qui n’est pas vraiment acceptable. C’est pour cela que certaines personnes, ne consomment plus dans ce type d’enseigne. Ils vont préférer les marques plus responsables. Consommer moins, mais mieux !

Savoir garder le strict nécessaire

Cette consommation de masse est en totale opposition avec un nouveau mode qui est le minimalisme. C’est un phénomène qui nous vient des Etats-Unis. J’en ai pris connaissance sur un documentaire diffusé sur Netflix. Comme son nom l’indique, cette façon de vivre ne repose pas sur la possession de plusieurs biens. Il repose davantage sur les relations et les échanges.  La consommation de biens est limitée au strict nécessaire. Les personnes qui suivent ce mouvement sont contre le schéma : travailler pour consommer; travailler plus pour consommer davantage. Après il doit exister plusieurs degrés. Il doit y avoir des personnes un peu plus extrêmes, que d’autres.

Si cela vous intéresse, le film est toujours disponible sur Netflix. C’est très intéressant, et cela vous fait énormément réfléchir sur l’importance des choses matérielles. Mais bon, c’est plus facile à dire qu’à faire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *